fbpx

Carrapateira » Vila do Bispo

Chemin Historique

21,5 Km

Après avoir admiré la vue en surplomb de l’immense étendue de sable de la plage de Bordeira, la beauté des vallées où la présence humaine est à peine perceptible, et les villages pittoresques de Vilarinha et de Pedralva, vous serez fin prêts à affronter les vents forts qui commencent à souffler à l’approche de Vila do Bispo. Une étape où vous pourrez découvrir l’essence même de la Côte Vicentine.

Le début de ce parcours nous offre des paysages où l’on voit des montagnes qui s’étalent jusqu’au littoral et s’évanouissent sur la plage. Rochers, flancs de montagnes, rivières ou terrains plats des vallées profondes, sont quelques-uns des éléments qui contribuent à la beauté particulière du paysage tout en constituant une mosaïque d’habitats aux fonctions écologiques distinctes. Sur le chemin qui se dirige vers l’intérieur, vers les villages de Vilarinha et de Pedralva, nous voyons le long des rivières des tamaris, des saules, des frênes et des chênes faginés, et, sur les pentes plus arides, des chênes-lièges, des pins et des oliviers. Sur les parties les plus escarpées, on peut contempler la végétation naturelle, pratiquement vierge de toute intervention humaine, composée de denses lits de broussailles sous le couvert des chênes-lièges. Dans ces bois abondent l’arbousier, la bruyère blanche, la callune, le laurier tin, le ciste à gomme, le pistachier lentisque, l’asperge sauvage, le daphné garou, le filaire à feuilles étroites et les ajoncs.

Après le village de Pedralva, tout près du parc éolien, on peut trouver quelques mares temporaires. Elles constituent un habitat primordial pour la préservation des espèces car ce sont des biotopes possédant une flore et une faune très originales capables de vivre 3 à 6 mois en milieu aquatique et le reste de l’année en milieu terrestre. Ces mares représentent sans doute l’habitat le plus riche en biodiversité du sud-ouest du Portugal et sont fondamentalement utiles, par exemple, pour la reproduction de la plus grande partie des amphibiens de la faune portugaise. Précisément parce qu’elles sont temporaires (à sec en été), elles sont dépourvues de prédateurs d’oeufs et de têtards, fournissant ainsi un lieu sûr pour la ponte. L’espèce la plus emblématique des mares de Vila do Bispo est le Triops vicentinus, une crevette têtarde endémique du sud-ouest du Portugal continental. Dotée de 70 paires de pattes et de 3 yeux, on peut considérer qu’il s’agit d’un fossile vivant puisque, contemporaine des dinosaures, elle n’a pratiquement pas évolué depuis près de 200 millions d’années ! De l’automne au printemps, outre ses milliers de têtards, les mares attirent les oiseaux, les tortues, les mammifères et les plantes. En avril et en mai, les fleurs offrent une riche palette de couleurs : myosotis bleus, jonquilles jaunes, jacinthes violettes, orchidées pourpres, marguerites blanches… En été, ce refuge de diversité entre en estivation et prend une apparence désertique et désolée.

En traversant le périmètre forestier de Vila do Bispo, avancez silencieusement et prenez des jumelles car il est très probable que vous puissiez observer des animaux et surtout des oiseaux.

Point de départ

Carrapateira

Largo do Comércio (la grande place du village), en montant en direction du Museu da Terra e do Mar (Musée de la Terre et de la Mer).

Vila do Bispo

Près de l’église paroissiale, en direction du terrain de football.

Fiche technique

Degré de Difficulté: Facile

Distance: 21,5 KM
Durée Approximative: 7 h

Montée Cumulée: 350 m
Dénivelé Cumulé: 280 m

Altitude max.: 140 m
Altitude min. : 10 m

Période Conseillée: Septembre à Juin

Règles de conduite

LA CIRCULATION DE VÉHICULES À MOTEUR CONSTITUE UN DANGER POUR LES RANDONNEURS.

ÉVITEZ D’EMPRUNTER LE CHEMIN HISTORIQUE À MOTO OU EN 4X4, ET RECHERCHEZ PLUTÔT DES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

N’ALLUMEZ PAS DE FEU EN DEHORS DES ENDROITS PRÉVUS À CET EFFET ET SIGNALISÉS.

DES FERMES ET DES TROUPEAUX SONT GARDÉS PAR DES CHIENS, AVANCEZ PRUDEMMENT.

LE BÉTAIL EST DOCILE, MAIS IL N’AIME PAS QUE DES INCONNUS S’APPROCHENT DES PETITS.

LES CHEMINS TRAVERSENT DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, N’OUBLIEZ PAS DE BIEN REFERMER LES PORTAILS ET LES BARRIÈRES.

PRÉPAREZ AVEC SOIN VOTRE RANDONNÉE ET NE PRENEZ AUCUN RISQUE. FAIBLE PRÉSENCE DE SERVICES TOURISTIQUES TOUT AU LONG DES ÉTAPES, MUNISSEZ-VOUS TOUJOURS D’EAU, DE PROVISIONS ET DE CRÈME SOLAIRE.

VOUS DEVREZ PARFOIS TRAVERSER DES ROUTES GOUDRONNÉES, SOYEZ PRUDENTS.

CERTAINS ENDROITS SONT IDÉAUX POUR UN PIQUE-NIQUE, VEILLEZ À BIEN EMPORTER VOS DÉTRITUS.

MONTREZ-VOUS AIMABLES AVEC LES HABITANTS LOCAUX. SOYEZ CURIEUX ENVERS LE MODE DE VIE LOCAL ET OUVERT À L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES.

Suggestions

Approvisionnement au cours de la randonnée

Au km 9.5, au village de Pedralva.

Attention !

Deux itinéraires alternatifs: Entre Vilarinha e Pedralva, vous pouvez choisir de continuer par la vallée (ce n’est pas possible en cas de forte pluie) ou de prendre un très joli sentier à travers la montagne.

Soyez attentifs à la signalisation car vous croiserez divers parcours circulaires.

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!