Santiago Historique

Parcours Circulaires

9 Km

Ce parcours nous conduit au centre historique de la ville de la côte de l’Alentejo possédant le plus grand intérêt historico-culturel et passe également par les ruines romaines de Miróbriga. Le château datant de la période islamique et l’église paroissiale du XIIIe siècle sont tous deux des monuments nationaux.

La ville a été dominée par le noyau fortifié du maure Kassem, du VIIIe jusqu’au XIIe siècle, puis reprise par des troupes fidèles à Dom Afonso Henriques et ensuite donnée à l’Ordre de Santiago de Espada. La bourgade médiévale de Santiago de Kassem a acquis une grande importance au XIIIe siècle et a reçu sa première Charte de Foral de Dom Dinis, un monarque qui la donna ainsi que le château à Vetácia Lascaris, la princesse grecque responsable de l’éducation de sa fille Dona Constança. À la mort de Vetácia, en 1336, la petite ville appartient de nouveau à l’Ordre de Santiago.

On peut observer, dans les ruelles étroites, des exemples d’architecture populaire, mais aussi d’imposants manoirs de l’époque des grands seigneurs terriens, quand l’agriculture et l’élevage étaient basés sur les céréales, les fruits et le liège, et sur le bétail avec chevaux, mulets, ânes, bovins, ovins, chèvres et cochons. Au XIXe siècle, la ville a connu une grande prospérité : fabriques de liège, scieries et menuiseries, meuneries, forges, ateliers, fonderies et serrureries. Ce dynamisme a attiré avocats, pharmaciens, épiciers et commerçants agricoles et favorisé l’ouverture de cafés, l’éclosion de collectivités et associations culturelles et récréatives, comme la Sociedade Harmonia, la plus ancienne collectivité du pays.

C’est dans cette ville qu’arriva au Portugal, en 1895, la première automobile, une Panhard & Levassor importée de Paris par le quatrième comte d’Avillez. Au début du XXe siècle, la comtesse Dona Maria Carolina, déjà veuve, entreprit la création du parc de la Tapada entre son palais et la muraille du château. Puis elle souhaita ajouter un jardin botanique au parc d’inspiration romantique, faisant naître la Tapada dos Condes, qui peut être visitée au même titre qu’un parc public et qui comprend des bâtiments singuliers comme la chapelle São Jorge, un salon de thé avec un portail néo-manuélin et une serre néo-gothique (aujourd’hui en ruine).

Le parcours passe par les ruines de la cité romaine de Miróbriga, abandonnée au Ve siècle de notre ère, site qui comprend des lieux d’habitation, un hippodrome, des thermes, un forum, des temples et un pont. Il n’y a pas beaucoup de cités romaines bien conservées au Portugal, ce qui fait de Miróbriga un site archéologique d’exception qui donne un aperçu du fonctionnement sophistiqué des thermes équipés de salles où les bains publics offraient différentes températures. Le forum et la zone commerciale comprenant divers magasins ou tabernae sont également bien conservés.

Point de départ

Santiago do Cacém : À l’entrée du parc municipal Rio da Figueira, près des piscines municipales.

Fiche technique

Degré de Difficulté: Quelque peu difficile

Distance: 9 KM
Durée Approximative: 3 h 30

Montée Cumulée: 0 m
Dénivelé Cumulé: 300 m

Altitude max.: 260 m
Altitude min. : 150 m

Période Conseillée: septembre à juin

Règles de conduite

LA CIRCULATION DE VÉHICULES À MOTEUR CONSTITUE UN DANGER POUR LES RANDONNEURS.

ÉVITEZ D’EMPRUNTER LE CHEMIN HISTORIQUE À MOTO OU EN 4X4, ET RECHERCHEZ PLUTÔT DES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

N’ALLUMEZ PAS DE FEU EN DEHORS DES ENDROITS PRÉVUS À CET EFFET ET SIGNALISÉS.

DES FERMES ET DES TROUPEAUX SONT GARDÉS PAR DES CHIENS, AVANCEZ PRUDEMMENT.

LE BÉTAIL EST DOCILE, MAIS IL N’AIME PAS QUE DES INCONNUS S’APPROCHENT DES PETITS.

LES CHEMINS TRAVERSENT DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, N’OUBLIEZ PAS DE BIEN REFERMER LES PORTAILS ET LES BARRIÈRES.

PRÉPAREZ AVEC SOIN VOTRE RANDONNÉE ET NE PRENEZ AUCUN RISQUE. FAIBLE PRÉSENCE DE SERVICES TOURISTIQUES TOUT AU LONG DES ÉTAPES, MUNISSEZ-VOUS TOUJOURS D’EAU, DE PROVISIONS ET DE CRÈME SOLAIRE.

VOUS DEVREZ PARFOIS TRAVERSER DES ROUTES GOUDRONNÉES, SOYEZ PRUDENTS.

CERTAINS ENDROITS SONT IDÉAUX POUR UN PIQUE-NIQUE, VEILLEZ À BIEN EMPORTER VOS DÉTRITUS.

MONTREZ-VOUS AIMABLES AVEC LES HABITANTS LOCAUX. SOYEZ CURIEUX ENVERS LE MODE DE VIE LOCAL ET OUVERT À L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES.

Suggestions

Lorsque vous serez à côté de l’église paroissiale, vous pouvez en profiter pour faire le tour du château et visiter le parc de la Tapada.

Heures d’ouverture des ruines de Miróbriga : du mardi au dimanche de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30. Fermeture les lundis et jours fériés.

Attention !

Soyez attentifs au balisage blanc, rouge et jaune des Parcours Circulaires le long des tronçons communs avec le Chemin Historique ; et à celui jaune et rouge propre aux Parcours Circulaires.

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!