fbpx

S. Torpes » Porto Covo

10 Km

Se lancer dans la grande aventure du Sentier des Pêcheurs en partant de São Torpes, c’est faire un voyage à rebours dans le temps, c’est abandonner la civilisation industrielle de Sines et pénétrer dans un Parc Naturel. Ce parc protège une vaste zone côtière bordée de plages, de dunes et aussi de falaises dont la taille encore modeste à cet endroit va, au fur et à mesure que l’on descend vers le sud, prendre progressivement de la hauteur.

C’est ici, au sud du port de Sines, que commence le sentier de Grande Randonnée appelé Sentier des Pêcheurs. Le complexe industriel de Sines s’est installé à partir du début des années 70, ce qui a provoqué une profonde transformation du paysage et de la réalité socio-économique de cette région. Dépassant la zone industrielle, nous entrons dans l’immense Parque Natural do Sudoeste Alentejano e Costa Vicentina (Parc Naturel du Sud-Ouest Alantéjan et de la Côte Vicentine), qui va servir de cadre à ce sentier de randonnée pédestre durant près de 200 km, jusqu’à Burgau. Ensuite, le Sentier des Pêcheurs se prolonge sur 17 km pour atteindre la ville de Lagos.

En marchant le long de la plage, à marée basse, on s’aperçoit que le fond marin est principalement rocheux. Le sable était beaucoup plus abondant avant la construction du port de Sines qui, aujourd’hui, fait obstacle à l’accumulation au sud du môle des sédiments venus du nord. Ce vaste récif rocheux constitue, en raison de ses nombreuses cavités, un substrat idéal pour une faune très riche : étoiles de mer, oursins, anémones et éponges de mer, crabes, poulpes, seiches, pouces-pieds et une très grande variété de poissons. Au début de la chaîne alimentaire, on trouve des algues vertes, brunes et rouges qui se développent dans une eau transparente, baignée de lumière.

En parcourant ce sentier, vous aurez peut-être l’occasion d’observer l’une des pratiques traditionnelles de ce territoire lorsque poulpes et murènes sont mis à sécher et se balancent au soleil comme du linge étendu sur une corde. Admirez l’art qui consiste à entailler leur chair avec des fragments de roseaux pour ensuite les exposer au soleil et obtenir un séchage parfait. Ces techniques ancestrales sont nées de la nécessité de conserver l’excédent de pêche des périodes d’abondance afin de pouvoir subsister durant les saisons de pénurie. Le poulpe séché, grillé au charbon de bois, est un hors-d’oeuvre vendu dans les foires et les marchés, tout comme l’oursin dont on consomme les œufs à Pâques.

La murène, abondante dans les cavités rocheuses de cette partie de la côte, est un poisson très original. Elle n’a ni la forme ni les couleurs d’un poisson, mais ressemble à un serpent dont la couleur foncée, tachetée de jaune, rappelle celle de la salamandre, et, de plus, elle est dépourvue d’écailles ! Elle peut peser jusqu’à 15 kg et mesurer plus de 1,5 m de long. Elle est munie d’une bouche proéminente qui sécrète un poison hémolytique et qui est remplie de dents énormes et très pointues. L’attraper n’est certainement pas à la portée du premier pêcheur venu ! Les murènes passent la journée cachées dans des trous et sortent la nuit pour attraper poissons, crustacés et céphalopodes sur leur territoire. Ce sont des prédateurs très féroces.

Point de départ

S. Torpes
Sur la plage, près du bar Kalux.

Porto Covo
Largo do Mercado.

Fiche technique

Degré de Difficulté: Facile

Distance: 10 KM
Durée Approximative: 3 h

Montée Cumulée: 120 m
Dénivelé Cumulé: 100 m

Altitude max.: 30 m
Altitude min. : 0 m

Période Conseillée: Septembre à Juin

Règles de conduite

LA CIRCULATION DE VÉHICULES À MOTEUR CONSTITUE UN DANGER POUR LES RANDONNEURS.

ÉVITEZ D’EMPRUNTER LE CHEMIN HISTORIQUE À MOTO OU EN 4X4, ET RECHERCHEZ PLUTÔT DES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

N’ALLUMEZ PAS DE FEU EN DEHORS DES ENDROITS PRÉVUS À CET EFFET ET SIGNALISÉS.

DES FERMES ET DES TROUPEAUX SONT GARDÉS PAR DES CHIENS, AVANCEZ PRUDEMMENT.

LE BÉTAIL EST DOCILE, MAIS IL N’AIME PAS QUE DES INCONNUS S’APPROCHENT DES PETITS.

LES CHEMINS TRAVERSENT DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, N’OUBLIEZ PAS DE BIEN REFERMER LES PORTAILS ET LES BARRIÈRES.

PRÉPAREZ AVEC SOIN VOTRE RANDONNÉE ET NE PRENEZ AUCUN RISQUE. FAIBLE PRÉSENCE DE SERVICES TOURISTIQUES TOUT AU LONG DES ÉTAPES, MUNISSEZ-VOUS TOUJOURS D’EAU, DE PROVISIONS ET DE CRÈME SOLAIRE.

VOUS DEVREZ PARFOIS TRAVERSER DES ROUTES GOUDRONNÉES, SOYEZ PRUDENTS.

CERTAINS ENDROITS SONT IDÉAUX POUR UN PIQUE-NIQUE, VEILLEZ À BIEN EMPORTER VOS DÉTRITUS.

MONTREZ-VOUS AIMABLES AVEC LES HABITANTS LOCAUX. SOYEZ CURIEUX ENVERS LE MODE DE VIE LOCAL ET OUVERT À L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES.

Suggestions

Si les conditions de la mer sont favorables, vous pouvez longer la plage au début du parcours et ainsi éviter de marcher sur la route. Profitez-en pour prendre un bain sur la plage de São Torpes où la température de l’eau est plus élevée grâce à un affluent dont les eaux sont réchauffées par la centrale thermoélectrique. Cela explique que cette plage soit appelée localement Praia do Esquentador (plage du chauffe-eau)!

Attention !

Une partie de l’itinéraire suit la route. On passe par la plage à deux endroits. Vérifiez que les conditions permettent bien de la traverser. Sinon, vous devrez passer par la route.

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!