Lande de S. Teotónio

Parcours Circulaires

8.5 Km

Tout au long de ce parcours, les paysages riches et variés et la population laborieuse permettent d’appréhender le mode de vie vraiment traditionnel du sud-ouest du Portugal.

Les rues aux maisons simples et leurs petits commerces locaux cèdent la place aux jardins potagers et aux prairies. La moitié des habitants de ce territoire tirent leur subsistance de ces ressources, ainsi que des vastes pâturages où le bétail croît paisiblement, et des forêts de chênes-lièges, d’arbousiers et de pins. Liège, bois de menuiserie et de chauffage, pommes de pin, glands, champignons, asperges sauvages et tant d’autres dons généreux sont extraits de ces forêts, dons parmi lesquels il faut distinguer, entre tous, l’arbousier.

La récolte commence en automne, lorsque les branches des arbousiers sont chargées de fruits, et se poursuit jusqu’en décembre. C’est une activité collective qui réunit familles et voisins tôt le matin, pour choisir les fruits mûrs dont ils remplissent des barriques pour la fermentation et qui garantissent la qualité de l’eau-de-vie. En décembre, le distillateur s’adonne à l’art de la fermentation qui tient autant de la magie que de la science. C’est un processus créatif qui exige intuition et sensibilité de la part du distillateur, mais aussi rigueur dans la façon de procéder. La transformation du moût fermenté en eau-de-vie d’arbouse est, elle aussi, un procédé complexe qui s’est transmis de génération en génération.

Au bord des chemins, appréciez les plantes qui fleurissent à tour de rôle tout au long l’année : arbousiers, lavande papillon, immortelles, bruyères, ajoncs et orchidées sauvages. Quelques-unes de ces plantes sauvages sont traditionnellement utilisées pour soigner certains maux : c’est le cas de la petite centaurée commune qui met fin rapidement à la gueule de bois. Dans les champs, observez les oiseaux de proie en train de chasser ou écoutez le chant des pipits, des alouettes et des cisticoles des joncs. Sur les chemins de terre ou dans la boue, repérez les empreintes des renards, genettes, blaireaux et mangoustes. Le seul rongeur protégé en Europe, le campagnol de Cabrera, vit dans les zones humides où les roseaux prédominent. Dans les bois, les zones de terre retournée témoignent du passage de sangliers à la recherche de bulbes et de petits animaux. Le sanglier mâle adulte est habituellement solitaire, ne rejoignant la femelle qu’à l’époque de la reproduction. Cependant, il arrive parfois qu’il tolère la compagnie d’un jeune mâle qu’il utilise comme éclaireur.

Le sentier traverse le Barranco de Água de Peixe et sa ripisylve de saules et de chênes faginés. Lorsque vous franchissez ce cours d’eau, observez les excréments et les empreintes des loutres qui pêchent ici dans la pénombre du crépuscule et qu’il est facile d’identifier grâce à la présence d’arêtes de poisson et de carapaces d’écrevisses qu’elles laissent bien en vue pour marquer leur territoire.

Dans la région, on connaît bien l’expression São Teotónio nã drome (São Teotonio ne dort pas). Elle aurait pour origine le fait que le frère Teotónio a passé la nuit précédant la bataille d’Ourique à prier pour la victoire du roi Dom Afonso Henriques. Cependant, l’expression est actuellement utilisée pour souligner le caractère combatif des habitants de São Teotónio, capables de surmonter les plus grandes adversités, mais aussi leur côté fêtard qu’on observe, par exemple, lors du Festival bisannuel des Mâts, un événement qui exige de nombreuses nuits de préparation pour couvrir le village de fleurs en papier coloré.

Point de départ

S. Teotónio

Largo Gomes Freire, place de l’église, appelée localement Quintalão.

Fiche technique

Degré de Difficulté: Facile

Distance: 8.5 KM
Durée Approximative: 3 h

Montée Cumulée: 0 m
Dénivelé Cumulé: 200 m

Altitude max.: 180 m
Altitude min. : 130 m

Période Conseillée: septembre à juin

Règles de conduite

LA CIRCULATION DE VÉHICULES À MOTEUR CONSTITUE UN DANGER POUR LES RANDONNEURS.

ÉVITEZ D’EMPRUNTER LE CHEMIN HISTORIQUE À MOTO OU EN 4X4, ET RECHERCHEZ PLUTÔT DES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

N’ALLUMEZ PAS DE FEU EN DEHORS DES ENDROITS PRÉVUS À CET EFFET ET SIGNALISÉS.

DES FERMES ET DES TROUPEAUX SONT GARDÉS PAR DES CHIENS, AVANCEZ PRUDEMMENT.

LE BÉTAIL EST DOCILE, MAIS IL N’AIME PAS QUE DES INCONNUS S’APPROCHENT DES PETITS.

LES CHEMINS TRAVERSENT DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, N’OUBLIEZ PAS DE BIEN REFERMER LES PORTAILS ET LES BARRIÈRES.

PRÉPAREZ AVEC SOIN VOTRE RANDONNÉE ET NE PRENEZ AUCUN RISQUE. FAIBLE PRÉSENCE DE SERVICES TOURISTIQUES TOUT AU LONG DES ÉTAPES, MUNISSEZ-VOUS TOUJOURS D’EAU, DE PROVISIONS ET DE CRÈME SOLAIRE.

VOUS DEVREZ PARFOIS TRAVERSER DES ROUTES GOUDRONNÉES, SOYEZ PRUDENTS.

CERTAINS ENDROITS SONT IDÉAUX POUR UN PIQUE-NIQUE, VEILLEZ À BIEN EMPORTER VOS DÉTRITUS.

MONTREZ-VOUS AIMABLES AVEC LES HABITANTS LOCAUX. SOYEZ CURIEUX ENVERS LE MODE DE VIE LOCAL ET OUVERT À L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES.

Suggestions

L’église paroissiale de São Teotónio fait partie des rares églises qui ont l’habitude d’être ouvertes. N’hesitez pas à faire une courte visite.

Profitez des terrasses du Quintalão.

Attention !

Soyez attentifs au balisage blanc, rouge et jaune des Parcours Circulaires le long des tronçons communs avec le Chemin Historique ; et à celui jaune et rouge propre aux Parcours Circulaires.

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!