Aljezur » Arrifana

17,5 Km

Cette étape entre Aljezur et Arrifana passe par la plage de Monte Clerigo et par la mythique Ponta da Atalaia. Dans une terre qui bruisse de vieilles légendes ravivant la mémoire de la reconquête du Portugal sur les Maures, cette randonnée constitue un authentique voyage dans le temps.

Sur l’étroit sentier pédestre qui longe la côte, il est intéressant d’observer de près la flore dunaire qui comprend des arbustes aromatiques (thym, immortelle, romarin, myrte et lavande papillon), des plantes médicinales et comestibles (telles qu’asperge sauvage, ciste crispé, iris, camarine et genêt carqueja) et endémiques et rares (comme les Cistus palhinhae, Thymus camphoratus ou Linaria ficalhoana).

La nature, sur cette côte, a de tous temps fourni d’abondantes ressources à ses habitants : il n’est donc pas étonnant de trouver des vestiges humains dont certains remontent à la préhistoire. La longue liste des occupants de cette région comprend des Phéniciens, Carthaginois, Romains et Arabes. Ce parcours passe par le ribat d’Arrifana, à la fois forteresse et couvent islamiques, occupé par des moines guerriers au XIIe siècle. C’est le seul ribat connu au Portugal et il est classé monument national. Il fut fondé par Ibn Qasî, chef politique et guide spirituel du soufisme, une tendance spirituelle et mystique de l’islam. Ce fut un couvent-forteresse, dédié à la prière et à la surveillance de la côte.

Le pouce-pied constitue, aujourd’hui encore, l’une des ressources majeures de cette côte. C’est un élément incontournable de la gastronomie locale pour tout visiteur de la côte sud-ouest (sauf de septembre à décembre, époque de fermeture de sa pêche). La côte rocheuse battue par les vagues fournit à cette espèce le type d’habitat dont elle a besoin. Ces crustacés occupent la partie des rochers découverte à marée basse, là où les vagues éclatent avec le plus d’intensité lors des marées vives, si bien qu’être percebeiro, c’est-à-dire pêcheur de pouces-pieds, implique de prendre de grands risques.

Point de départ

Aljezur
Au marché municipal, puis suivez le Chemin Historique durant environ 3 km.

Arrifana
Au sommet de la plage du même nom.

Fiche technique

Degré de Difficulté: Quelque peu difficile

Distance: 17,5 KM
Durée Approximative: 6 h

Montée Cumulée: 400 m
Dénivelé Cumulé: 350 m

Altitude max.: 120 m
Altitude min. : 10 m

Période Conseillée: Septembre à Juin

Règles de conduite

LA CIRCULATION DE VÉHICULES À MOTEUR CONSTITUE UN DANGER POUR LES RANDONNEURS.

ÉVITEZ D’EMPRUNTER LE CHEMIN HISTORIQUE À MOTO OU EN 4X4, ET RECHERCHEZ PLUTÔT DES SOLUTIONS ALTERNATIVES.

N’ALLUMEZ PAS DE FEU EN DEHORS DES ENDROITS PRÉVUS À CET EFFET ET SIGNALISÉS.

DES FERMES ET DES TROUPEAUX SONT GARDÉS PAR DES CHIENS, AVANCEZ PRUDEMMENT.

LE BÉTAIL EST DOCILE, MAIS IL N’AIME PAS QUE DES INCONNUS S’APPROCHENT DES PETITS.

LES CHEMINS TRAVERSENT DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, N’OUBLIEZ PAS DE BIEN REFERMER LES PORTAILS ET LES BARRIÈRES.

PRÉPAREZ AVEC SOIN VOTRE RANDONNÉE ET NE PRENEZ AUCUN RISQUE. FAIBLE PRÉSENCE DE SERVICES TOURISTIQUES TOUT AU LONG DES ÉTAPES, MUNISSEZ-VOUS TOUJOURS D’EAU, DE PROVISIONS ET DE CRÈME SOLAIRE.

VOUS DEVREZ PARFOIS TRAVERSER DES ROUTES GOUDRONNÉES, SOYEZ PRUDENTS.

CERTAINS ENDROITS SONT IDÉAUX POUR UN PIQUE-NIQUE, VEILLEZ À BIEN EMPORTER VOS DÉTRITUS.

MONTREZ-VOUS AIMABLES AVEC LES HABITANTS LOCAUX. SOYEZ CURIEUX ENVERS LE MODE DE VIE LOCAL ET OUVERT À L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES.

Suggestions

Approvisionnement au cours de la randonnée
Au bout d’environ 10 km, sur la plage de Monte Clerigo.

Attention !

La première partie de cette étape (3 km) correspond au Chemin Historique, balisé uniquement en blanc et rouge.

Du km 2,5 au km 6, le chemin suit une route goudronnée un peu mouvementée, soyez prudents. Vous pouvez aussi commencer l’étape à Espartal afin d’éviter ce tronçon.

Cette étape croise d’autres parcours, soyez attentifs au balisage.

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!