C’est avec joie et fierté que Rota Vicentina apporte son soutien à tous ceux qui désirent mieux connaître ce bout de terre enchanteur, car nous croyons profondément qu’un tourisme responsable peut changer le monde, le rendre meilleur pour tous.

Si vous êtes convaincu que protéger et maintenir cette région dans son intégrité– cavec sa nature exceptionnelle, sa culture unique et son mode de vie authentique – dépendent de chacun de nous, joignez-vous à ce projet et devenez un véritable gardien de l’écosystème durable de la Rota Vicentina.

Relevez ce défi avec nous !

Le concept de tourisme responsable a été défini au Cap en 2002, parallèlement au Sommet mondial sur le développement durable : ” il vise à créer de meilleurs endroits où vivre et de meilleurs endroits à visiter.”

“Un des 6 plus beaux sentiers côtiers du monde”

Magazine Condé Nast Traveler

Un lieu ne peut jamais être agréable à visiter s’il n’est pas agréable à vivre. Et vivre dans cette région ne peut signifier seulement s’y réveiller chaque matin. Cela signifie aussi appartenir à la communauté qui est partie intégrante de ce territoire et qui rend possible qu’on le visite de manière sûre et agréable.

Soyez ouvert au partage d’expériences et à une meilleure connaissance du mode de vie local

Évitez les foules qui se rassemblent sur la côte et explorez l’ensemble de la région. Ce territoire est vivant et a besoin qu’on le chérisse. On peut y découvrir de merveilleux trésors et les communautés résidentes sont prêtes à vous accueillir.

Choisissez des activités proposées par la communauté. Vous serez fascinés par tout ce qu’elle peut vous offrir.

La Rota Vicentina étant située à l’intérieur d’un parc naturel, sa protection représente un défi puisqu’elle traverse des paysages encore intacts, mais comporte aussi des zones agricoles, des villages, des entreprises locales et des activités touristiques. C’est seulement grâce à l’attention et à la vigilance de chacun que nous pourrons préserver cette région unique.

Ne vous éloignez pas des sentiers balisés, car en plus de vous indiquer le bon chemin, ils protègent l’habitat de centaines d’animaux et de plantes endémiques de cette région.

Bien davantage que des falaises à couper le souffle. N’hésitez pas à emprunter le Sentier des Pêcheurs, mais profitez-en pour découvrir le Chemin Historique et les Parcours circulaires. Souvenez-vous que chaque étape est un voyage dans le temps, à travers des paysages naturels intacts et des villages qui demeurent fidèles aux traditions.

Ne laissez aucune empreinte environnementale. Rota Vicentina travaille dur pour protéger cette région. Mais il faut faire chacun sa part et laisser la nature aussi intacte et belle qu’on l’a trouvée. À chaque pas, avec chaque sourire, donnez le meilleur de vous-même. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La communauté résidente est de plus en plus consciente de l’importance de la protection de l’environnement. Mais nous avons besoin que les visiteurs assument aussi cet engagement. Relevez ce défi et faites partie de cet écosystème.

La communauté locale ne vit pas seulement sur cette portion de territoire, mais vit aussi de ce que la terre lui donne et des services qu’elle peut offrir ici. Les visiteurs peuvent contribuer à son développement en privilégiant les commerces et les produits locaux.

Choisissez des produits et des services régionaux, respectueux de l’identité locale et de l’environnement.

Optez pour les entreprises partenaires de Rota Vicentina. Elles se sont engagées depuis de nombreuses années à vous offrir, en plus d’installations dédiées au tourisme durable, les meilleurs sentiers !

Préférez la qualité à la quantité. Les entreprises locales tentent de répondre à l’urgence mondiale que représentent la réduction de leur impact et l’amélioration des conditions de vie de tous.

Six pas en direction d’un tourisme responsable sur la Rota Vicentina:

1 – Faites de votre voyage une lente immersion

Faites preuve d’un état d’esprit raisonnable et visez l’efficacité en réduisant le nombre de vos voyages et en augmentant la durée de vos séjours, afin d’avoir le temps de vous immerger dans chaque endroit que vous visitez.

La Rota Vicentina n’est pas très facile d’accès. Profitez donc de l’occasion pour rester au moins une semaine dans la région et épouser son rythme.

2 – Évitez les foules : les sentiers les plus populaires et la haute saison.

Explorez avec circonspection. Le problème n’est jamais l’excès de visiteurs, mais leur concentration à certains endroits.

La Rota Vicentina se répartit dans l’ensemble de la région. Ce sont environ 750 km à parcourir à pied et plus de 1000 km à VTT. Alternez la découverte de ce fabuleux littoral avec des expériences rurales qui seront une source d’étonnement permanent ; au lieu de vous mêler à la foule estivale, songez plutôt à venir visiter la région entre novembre et mars si vous voulez ressentir autour de vous la nature intacte.

3 – Veillez à vous assurer que les entreprises que vous avez choisies se sont engagées en faveur du développement durable.

Appartenir au réseau de Rota Vicentina en dit déjà beaucoup sur la nature d’une entreprise : cela signifie qu’elle fait partie de celles qui soutiennent notre investissement global non seulement dans le domaine touristique, mais aussi celui des outils de durabilité, la mise en place d’un réseau adéquat, de normes de qualité, etc. Mais n’hésitez pas à aller plus loin et à questionner votre prestataire de services sur ses préoccupations au sujet de l’environnement, de l’identité locale ou de la communauté résidente, puis prenez votre décision en fonction de ces facteurs.

4 – Soyez un voyageur local scrupuleux

Tout a son importance, depuis votre itinéraire jusqu’à la durée de votre séjour, les activités que vous choisissez, les moyens de transport utilisés, ce que vous achetez, à qui vous parlez, comment vous dépensez votre argent.

Avant de planifier votre voyage, lisez les recommandations et suggestions de Rota Vicentina, mais cherchez aussi d’autres sources d’information. Cela vous aidera à comprendre à quel point votre rôle pourra être important lorsque vous serez ici. Faites de votre voyage un acte de conscience et vous en tirerez bien plus qu’une collection de bons souvenirs, car vous laisserez ici une partie de vous-même.

5 – Faites entendre votre voix

Faites-nous part de vos commentaires et contactez les autorités si vous remarquez un problème. Nous avons besoin que votre voix soit entendue afin de nous aider à faire croître l’investissement public en faveur de la durabilité dans la région.

6 – Protégez la nature

Toute la région côtière est protégée et nous avons besoin de touristes responsables afin qu’elle soit préservée, qu’elle demeure aussi inaltérée qu’aujourd’hui. Le camping sauvage et le stationnement des camping-cars sur les falaises sont sans doute très tentants, mais ils commencent à représenter un vrai problème à cause des déchets qu’ils occasionnent et de l’impact visuel.

Respectez la loi et ne passez pas la nuit sur la côte, ne campez pas le long des falaises, ramassez vos déchets, qu’ils soient sanitaires ou non. Suivez les sentiers balisés et ne collectez pas de pierres, de coquillages ou de plantes en chemin.

Enquête : êtes-vous un touriste responsable ?

1 Faites de votre voyage une lente immersion
2 Évitez les foules : les sentiers les plus fréquentés et la haute saison
3 Assurez-vous que les entreprises que vous avez choisies sont engagées en faveur du développement durable
4 Soyez un voyageur local scrupuleux
5 Faites entendre votre voix
6 Protégez la nature
  • 1 – Faites de votre voyage une lente immersion

Start typing and press Enter to search

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
X